Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 15:53
Quand Agnès dit cette réplique, elle n'est encore qu'une petite fille, aux prises avec des chagrins d'enfant.
Mais qu'y a-t-il de plus douloureux qu'un chagrin d'enfant ?

Nous ne sommes plus des enfants, nous savons "faire la part des choses".
Mais la petite chatte est morte, et notre peine est immense.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marion Sérignan 01/10/2009 17:55


La petite chatte et tous nos disparus vivrons toujours auprès de nous dans notre souvenir. Toujours et pour toujours...
Amitiés
ps : j'ai un problème informatique. Mes réponses à un commentaire sortent en nouveau commentaire. Un truc a dû m'échapper.


Présentation

  • : Le blog d Artemisia L
  • Le blog d Artemisia L
  • : littérature, réflexion, et aussi ce que j'aime : le Mans, Marseille... et les chats !
  • Contact

Recherche

Liens