Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 08:05

La manifestation du dimanche 13 janvier à Paris a démontré qu'il existe un consensus sur au moins un point entre tous les opposants au "mariage gay" : une VRAIE famille, c'est un papa, une maman, une petite fille avec des couettes et un petit garçon.

Je ne comprends donc pas que les manifestants soient si timorés dans leur démarche et n'aillent pas plus loin dans leurs revendications.

je leur propose donc :

- d'interdire toute forme de procréation médicale assistée, y compris pour les couples hétéros, car dans ce cas, il y a une maman, un enfant, et DEUX papas : le compte n'y est pas.

- d'interdire toute adoption : car l'enfant adopté, excepté ceux nés par l'opération du Saint Esprit, ont eu un papa et une maman ; il aurait donc, à l'arrivée, DEUX papas et DEUX mamans : le  compte n'y est pas non plus.

- d'interdire toute forme de famille recomposée : car un enfant de divorcé remarié peut avoir DEUX papas, DEUX mamans, HUIT grands-parents... et encore nous ne parlons pas des re-re-divorces et des re-re-mariages qui compliquent encore la généalogie ! Il faut donc supprimer le divorce, et stériliser d'office tous les couples qui voudraient se séparer.

- d'interdire à un parent isolé d'élever un enfant, y compris les veufs et les veuves : car enfin, là, l'enfant n'a qu'UNE maman et pas de papa, ou UN papa et plus de maman... Dans un souci d'économie, et afin d'éviter toute dépense inutile en ces temps de restriction budgétaire, le gendarme ou le médecin qui annoncerait la mauvaise nouvelle au veuf ou à la veuve en profiterait pour lui retirer sur le champ les enfants.

- enfin, pour éviter que des enfants si mal éduqués, et promis de toute évidence au déséquilibre mental ou à la délinquance, ne subissent trop longtemps une influence délétère, d'enfermer préventivement tous les enfants de famille monoparentale, homosexuelle ou recomposée dans des centres éducatifs fermés. Après tout, ils ne sont qu'un peu plus d'un million...

 

Mais cela ne suffira pas encore. Car enfin, le droit DE l'enfant primant toujours sur le droit À l'enfant, et le premier droit d'un enfant étant de ne manquer de rien, il faudra à terme interdire toute forme de procréation :

- à toute personne en situation irrégulière ;

- à toute personne qui ne serait pas européenne (du Nord de préférence), chrétienne et électrice d'un parti de droite ou d'extrême droite (à l'extrême limite du centre-droit) ;

- à toute personne qui se serait pas en mesure de produire un certificat de parfaite santé physique et mentale, et ne serait pas vierge de tout handicap, quel qu'il soit ;

- à toute personne qui ne pourrait justifier d'un domicile fixe, éloigné de tout "quartier sensible" sans pour autant se trouver dans un coin perdu, d'un niveau d'étude au moins équivalent à bac + 3, et d'un revenu supérieur à 30 000 € par an...

- enfin et surtout, à toute personne dont le casier judiciaire ne serait pas vierge de toute condamnation - exception faite, naturellement, des condamnations pour délits financiers...

Alors, et alors seulement, nous pourrons jouir d'une société parfaitement harmonieuse, et l'offrir aux quelques enfants qui auront encore le droit de naître...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Une élève de passage 16/01/2013 17:59


Belle ironie, bel article et beau raisonnement! Et n'oublions pas de signaler que Jésus est le premier enfant à avoir grandi dans une famille recomposée, lui aussi avait deux papas, et pourtant,
nos chers manifestants ne se bousculent pas pour lui jeter la première pierre. Bravo madame!

Présentation

  • : Le blog d Artemisia L
  • Le blog d Artemisia L
  • : littérature, réflexion, et aussi ce que j'aime : le Mans, Marseille... et les chats !
  • Contact

Recherche

Liens