Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 17:10

Je l'avoue, jusqu'alors j'ignorais jusqu'à l'existence de Roberto Cotroneo, écrivain italien né en 1961, critique littéraire, et pianiste. Presto con fuoco est donc une révélation.
Un pianiste de grand renom, contemporain et égal des Rubinstein, Gould, ou Arrau, rencontre un jour un Russe, qui se croit traqué, et se propose de lui donner ou de lui vendre un manuscrit particulièrement précieux : le finale de la 4ème ballade en Fa mineur, que Frédéric Chopin, presque mourant, aurait réécrit pour Solange, la fille de George Sand, pour qui il aurait éprouvé un amour passionné... D'abord sceptique, le héros finit par accepter, et découvre alors un "finale" éblouissant et totalement inconnu, "presto con fuoco", que même Chopin ne put entendre ni jouer lui-même de son vivant, tant sa maladie l'affaiblissait...
Outre l'invention quasi policière, le mystère qui entoure cette étrange partition, le roman nous fait pénétrer au coeur de la musique, dans l'intimité de ces pianistes de génie et de leurs interprétations... De longues digressions, jamais ennuyeuses, nous livrent les secrets de cet art.
Il faut lire ce roman, en écoutant Chopin, bien sûr, la 4ème ballade (je connais la belle interprétation de Pollini, je ne sais s'il en existe d'autres), mais aussi les Nocturnes, les Préludes... Jamais peut-être la musique Romantique n'avait été si bien évoquée !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d Artemisia L
  • Le blog d Artemisia L
  • : littérature, réflexion, et aussi ce que j'aime : le Mans, Marseille... et les chats !
  • Contact

Recherche

Liens