Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog d Artemisia L
Le blog d Artemisia L
Menu
Mademoiselle Chambon

Mademoiselle Chambon

Nous attendions tous avec impatience la sortie du dernier film de Stéphane Brizé, Mademoiselle Chambon, magistralement interprété par Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain, d'après le roman d'Eric Holder.
Qu'en dire ? Comme dans les films précédents, Le Bleu des villes et Je ne suis pas là pour être aimé, ce qui m'a séduite, c'est l'humanité : l'attention aux détails de la vie quotidienne, ces maisons belles et anciennes, pleines d'un bric-à-brac vivant (l'appartement de Véronique Chambon, quelque part dans une petite ville des Bouches du Rhône), ces objets vrais et touchants, ce fils lavant avec tendresse les pieds de son vieux père, un ancien maçon qui lui a appris le métier... Vincent Lindon (Jean) est un maçon épatant : tous ses gestes sont vrais, on sent à le voir la sueur, le jeu des muscles, le toucher du ciment prompt ou de la brique, le silence aussi... Toute la beauté du film est là. Comme dans le jeu silencieux des regards.
L'histoire d'amour, je l'avoue, me laisse davantage indifférente. Un peu convenue - l'institutrice mélomane et l'ouvrier quasi analphabète !! Il y a du déjà vu, un peu archaïque, intemporel plutôt...
Le film mérite d'être vu. Il ne transporte pas comme Je ne suis pas là pour être aimé, mais il charme, comme une petite musique délicate.